• J'ai été taguée il y a quatre mois, par Fabule je le fais aujourd'hui (oui avec quatre mois de retard). Je vais faire comme si de rien était...

     

     

    Est-ce que tu as un endroit préféré chez toi pour lire ?

    Surtout le soir dans mon lit, c'est sympa et calme. Sinon en été j'aime bien lire au soleil sur ma terrasse, c'est agréable.

     

    Marque-page ou n’importe quel morceau de papier ?

    Ça dépend, en général, j'ai toujours des marques pages (beaucoup, beaucoup) mais si j'en ai pas a portée de main je prend un petit morceau de papier. 

     

    Est-ce que tu peux t’arrêter de lire n’importe où dans le livre ou dois-tu attendre la fin d’un chapitre ?

    J'ai l'impression que si je ne finis pas un chapitre, je commet la plus grave erreur de l'univers, alors j'essaie toujours de finir les chapitres. C'est aussi plus simple pour reprendre l'histoire.

     

    Est-ce tu manges ou bois quand tu lis ?

    Ça m'arrive mais c'est plutôt rare. J'ai surtout peur de tacher mon bouquin (c'est moyen si y'a une grosse trace de chocolat en plein millieu du livre xD). 

     

    Multi-tâches : musique ou télévision en lisant ?

    Non c'est un peu impossible, j'ai du mal a me concentrer sur deux trucs en même temps et j'aime bien être plongée dans ma lecture sans être dérangée, sinon après je comprend plus rien à l'histoire.

     

    Un livre à la fois ou plusieurs ?

    En général, j'en lis qu'un seul à la fois, je préfère comme ça je m'embrouille pas entre les histoires. Mais ça m'arrive d'en lire plusieurs à la fois (quand je vois que j'ai 90 livres dans ma PAL).

     

    Lire à la maison ou ailleurs ?

    Je lis à la maison car j'ai rarement l'occasion de lire ailleurs et c'est plus calme chez moi.

     

    Lis-tu à voix haute ou en silence dans ta tête ?

    Je lis toujours en silence, comme ça j'arrive à imiter toutes les voix que je veux, mais dans ma tête. Si je parle a voix haute, le monstre sous mon lit risque de se réveiller...

     

    Est-ce qu’il t’arrive de sauter des pages ou même de jeter un coup d’œil plus loin dans le livre ?

    J'aurais tellement peur de lire une seule phrase qui me révélerais tout le livre, ça me fout les boules. Je n'ai jamais sauté de pages. (jamais)

     

    Casser la tranche ou la garder intacte ?

    Je suis hyper méticuleuse et j'aime bien les livres en état donc je préfère garder mes bouquins tout beaux tous neufs :)

     

    Est-ce que tu écris dans tes livres ?

    Non, sauf des fois du stabilo pour que je puisse relire mes répliques favorites, mais c'est rare. Je l'ai fait dans "J'ai mangé un arc-en-ciel" ça donne de la couleur, j'aime bien.

     

    Je ne vais taguer personne, mais si t'es motivé(e) pour le faire, hésite pas ^^


    2 commentaires
  •  

    chapitre III

     

    Nous arrivons dans un endroit dégagé ou les immeubles n'occupent plus l'horizon, où chaque bouffée d'air nous rafraîchit les poumons et où l'un des silences les plus apaisant règne. L'endroit est magnifique, j'ignorais que ma tante vivait à la campagne, c'est un peu nouveau pour moi.

    Il est vers huit heures, je dois être bien loin de notre appartement, enfin, de leur appartement, ce n'est plus le mien désormais. Je me demande si les étoiles sont aussi belles, vues d'ici, si elles ont gardé leur éclat. Je l’espère, j'adore contempler cette voûte céleste. Je sors ma valise de la voiture, et constate que leur maison est magnifique. C'est une grande ferme faite de briques, avec des volets rouges. Il y a un petit jardin avec toutes sortes de légumes et de plantes. Je vois une écurie, ils doivent avoir des chevaux ou alors des vaches ? Cette idée me fait rire, je ne m'imaginais pas ce genre de maison, je n'ai pas l'habitude de la campagne.

    Elle m'ouvre la porte de la maison en affichant un grand sourire. Tout est fait de bois et de pierre, c'est vraiment joli. Je m'y sens bien. Il y a un escalier circulaire en plein milieu de la pièce. La cuisine est énorme et bien équipée. Le sofa est très coloré, il es fait tout en patchwork de couleurs différentes. Les rideaux rouges carmin donnent de la chaleur à la pièce. Nous montons les escaliers qui grincent et débouchons sur un couloir. Elle ouvre la porte du fond. C'est une petite chambre avec du parquet bien ciré. Le lit, en chêne, trône au milieu la pièce, il est face à une grande armoire blanche. Il y a un mur de briques ainsi qu'une porte-fenêtre donnant sur un balcon. Une odeur de lavande et de citron flotte dans la pièce.

    -Dépose tes affaires et descends si tu as faim, me fait Lucy.

    Je ne vais pas aller manger. Je me demande encore si elle a des enfants, je préfère rester discrète et éviter de poser trop de questions. Je commence à vider ma valise et ranger toutes mes affaires dans l'armoire. Je prends l'album et le dépose sous mon oreiller. C'est absurde, cela va me rappeler mon douloureux passé, mais je m'en fous, je ne peux décidément pas l'enterrer. Il y a un cadre, placé en dessus de la tête de lit, représentant une jeune fille qui doit a peu près avoir mon âge. Elle à un grand sourire, une fine carrure et de magnifiques yeux verts, elle a des cheveux roux lui tombant en cascade sur sa poitrine, elle est très jolie.

    ***

    Ils ont fini de manger et le soleil commence à décliner à l'horizon. Je décide de descendre. J'essaie de faire le moins de bruit possible. Dans la cuisine, ma tante essuie la vaisselle. Je me dirige en catimini vers la porte et sors. L'air et chaud, c'est agréable. Pieds nus, je me dirige vers l'écurie. C'est un grand bâtiment en bois, d'un côté, il y a un enclos prévu pour les quelques chevaux qu'ils possèdent ; de l'autre, il y a pleins de poules. La paille me chatouille les pieds. Je m'approche de l'un des chevaux et lui caresse le flanc. Je n'avais jamais vu un vrai cheval jusqu'ici, c'est étonnant de se retrouver face à un énorme animal que l'on a juste vu sur des images. Il y a une échelle et je décide d'y monter. J'arrive dans un endroit ou sont regroupés des multitudes de bottes de paille empilés les unes sur les autres. L'une des faces du bâtiment est ouverte et l'on aperçoit le coucher de soleil. 

    Il y a un garçon assis dans la paille, il est visiblement plus grand que moi en taille, possède de larges épaules et une mâchoire carrée. Je vois une larme luire sur sa joue. Il m'a entendue monter. Il s'essuie le visage et me scrute de haut en bas.

    -C'est donc toi ma cousine, Neptune ?

    -Oui, c'est moi. Je suppose que tu as aussi un nom

    Il hoche la tête, sans me donner de réponse, tout en affichant un sourire narquois. Je devrai le deviner.

    -Ça ne va pas ? demandais-je d'une petite voix.

    -Vous êtes de la police ? me rétorque-t-il

    Je le foudroie du regard et m'assois à côté de lui. Je décide de ne pas répondre. Je contemple le coucher de soleil. C'est bizarre cette situation, presque gênant. Nous ne nous connaissons même pas mais nous devrons vivre dans la même maison. Il se lève et me fixe avec ses yeux verts avant de descendre. Un chat vient se blottir contre moi, je lui rend ses caresses tout en savourant les derniers rayons du soleil.

    ***

    Cela fait une semaine que je suis ici, c'est difficile de s'intégrer dans cette famille si différente de la mienne. J'ai pu découvrir l'identité de mon cousin, il s'appelle Andrew. On avait du mal à discuter et j'ai remarqué qu'il n'était pas enchanté de ma présence. J’espère qu'on pourra s'entendre.

    Toutes les nuits, je suis sur le balcon, j'observe les étoiles. J'arrive même à me coucher, même si je n'ai pas énormément de place, la voûte céleste est encore plus jolie ici. Tout est calme, le cri des grillons a remplacé l'habituel bruit de pots d’échappement des voitures. Cela m'apaise. ce n'est pas si mal, la campagne finalement. Ce soir, je retourne sur le balcon, mais j'entends des bruits de pas dans le couloir, rien d'alertant jusqu'ici, sauf que les escaliers grincent et j'entends la porte d'entrée s'ouvrir. Intriguée, je me lève discrètement avant d'apercevoir la silhouette de mon cousin se dessiner dans la nuit. Il se dirige vers l'écurie, je fais le moins de bruit possible. Il entre et l'un des cheval pousse un hennissement. J'attends de longues minutes avant qu'il ressorte, et retourne dans sa chambre, comme si de rien était. Tout cela m'intrigue, qu'est-il allé faire ? 

    Je m'endors, pleins de questions en tête qui restent sans réponse.

    Le même phénomène se reproduit chaque nuit, à la même heure. Je ne plus tenir, je veux savoir ce qu'Andrew va faire chaque soir à l'écurie.


    votre commentaire
  • Le mystère de la patience

     

    Le mystère de la patience

    Principales Infos :

     

    Le mystère de la patience Nombre de pages : 379

    Le mystère de la patience Style : Philosophie/Fantastique

    Le mystère de la patience Cible : Ados/Adultes

     Le mystère de la patience Auteur : Jostein Gaarder

    Le mystère de la patience Note personnelle : 5/10 

     

     

     

     

     

     

     

    Résumé :

    Le Mystère de la patience' est un récit initiatique où l'histoire personnelle du héros s'inscrit dans une histoire fantastique surgie du passé. Hans Thomas, douze ans, accompagné de son père, part à la recherche de sa mère. Ce voyage est l'occasion d'un dialogue 'socratique' entre le père et le fils. 'Le Mystère de la patience' est une introduction subtile aux grandes questions de la philosophie. Il montre ce qu'est l'étonnement, cette capacité à percevoir le merveilleux dans le monde. Il pose la question du sens de la vie, et propose une réflexion sur la tolérance.

     

    Mon avis :

    Cette lecture est plutôt spéciale, on a pas l'habitude de ce genre de livres. J'ai bien aimé mais sans plus. C'est assez enfantin et le style d'écriture ne m'a pas plu, c'est presque trop "imaginaire" à mon goût. L'histoire est tout de même bien trouvée et  bien structurée. Les dessins dedans sont plutôt sympas. L'approche philosophique est plutôt intéressante, c'est quelque chose que j'ai bien aimé. Cette lecture n'est pas l'une de mes préférées, il manquait quelque chose à l'histoire pour que j'accroche au livre, j'étais plutôt déçue. J'avais du mal a reprendre ma lecture et je ne lisais pas très vite.

     

    Gribouillade


    votre commentaire
  • D'abord, je te salue.

    Ça fait un an que j'ai créé ce blog, ça fait plusieurs mois qu'il est complètement inactif et que je n'ai pas mis les pieds sur ekla. J'y pense depuis un certain temps : je reviens sur ce blog. Je continuerai mes lectures, mon histoire et je compte poster quelques articles. J'ai aussi deux trois projets en cours mais pour l'instant, je préfère garder ça pour moi. 

    Sinon, la bannière viens de Aenami sur Deviant'art, j'adore ses illustrations. Autre petit truc : Les partenariats sont toujours ouverts donc n'hésitez pas :)

    (Ouais c'est assez sec comme retour, mais merci d'avoir lu)


    4 commentaires
  • Le théorème des Katherine

     

    Le théorème des Katherine

    Principales Infos :

     

    Le théorème des KatherineNombre de pages : 256

    Le théorème des Katherine Style : Romance

    Le théorème des Katherine Cible : Adolescents

    Le théorème des Katherine Auteur : John Green

    Le théorème des Katherine Note personnelle : 9/10 

     

     

     

     

     

     

     

    Résumé :

    Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux.
    Dix-neuf fois la fille s'appelait Katherine.
    Pas Katie, ni Kat, ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais KATHERINE.
    Et dix-neuf fois, il s'est fait larguer.

     

    Mon avis :

    Ce livre est une vraie merveille, toutes les actions s'enchaînent parfaitement bien et on ne se doute jamais de l'action qui va suivre. Plus on lit, plus on en veux, la lecture est très agréables. Le duo Collin et Hassan est vraiment marrant, il ne manque pas d'humour, on a sans cesse envie de connaître la suite.

    La virée en voiture que s'offrent les deux ados n'est qu'un hasard et j'ai adoré découvrir pleins de nouveaux personnages. J'ai beaucoup ri et on ne s'en lasse vraiment pas. J'aime bien les livres de John Green, très agréable et on peut facilement se reconnaître dans les personnages. 

    Pour moi, ce livre "contenait" une certaine morale qu'on découvre à la fin, comme pour nous dire "vivez votre vie à fond sans vous souciez de ce qui va se passer ensuite"

    J'ai mis un neuf sur dix car ce livre est ce que j'attends d'un livre : nous faire partager des émotions et voyager. C'est une très bonne lecture que je vous conseille vivement !

     

    Gribouillade


    6 commentaires
  • Neige

     

    Principales Infos :

     

    Neige Nombre de pages : 98

    Neige Style : Culture Japonaise, Haïku

    Neige Cible : Adultes

    Neige Auteur : Maxence Fermine

    Neige Note personnelle : 6/10 

     

     

     

     

     

     

     

    Résumé :

     

    A la fin du XIXe siècle, au Japon, le jeune Yuko s'adonne à l'art difficile du haïku. Afin de parfaire sa maîtrise, il décide de se rendre dans le sud du pays, auprès d'un maître avec lequel il se lie d'emblée, sans qu'on sache lequel des deux apporte le plus à l'autre. Dans cette relation faite de respect, de silence et de signes, l'image obsédante d'une femme disparue dans les neiges réunira les deux hommes.

    Dans une langue concise et blanche, Maxence Fermine cisèle une histoire où la beauté et l'amour ont la fulgurance du haïku. On y trouve aussi le portrait d'un Japon raffiné où, entre violence et douceur, la tradition s'affronte aux forces de la vie. 

    Mon avis :

    J'ai bien aimé cette lecture, mais sans plus. La culture japonaise est très intéressante et on ne s'en lasse pas. C'est une lecture très rapide, et c'est très agréable a lire. C'est très épuré et fin, le langage soutenu change des romans de nos jours. Les chapitres sont courts et l'histoire est divisée en trois. Je trouve que l'on pouvait presque deviner la fin, c'est dommage. 

    J'ai bien aimé les haïku (citation japonaise de 17 syllabes, en 3 vers) en début de chapitre, je trouvais cela intéressant, ça m'a donné envie d'en écrire, je pourrai faire un article la-dessus, si vous voulez ^^

    J'ai mis un six car ce n'est mon style de lecture, je n'ai pas l'habitude de lire ça, mais j'ai bien aimé quand même. Cela m'a fait découvrir autre chose, je pense que les lecteurs devraient essayer de toucher à tout types de livres.

     

    Gribouillade


    votre commentaire
  • Les tribulations d'une caissière

     

    Les Tribulations d'une caissière

    Principales Infos :

     

    Les Tribulations d'une caissière Nombre de pages : 192

    Les Tribulations d'une caissière Style : Vie réelle

    Les Tribulations d'une caissière Cible : Adultes (adolescents)

    Les Tribulations d'une caissière Auteur : Anna Sam

    Les Tribulations d'une caissière Note personnelle : 8/10 

     

     

     

     

     

     

     

    Résumé :

     Elle s’appelle Anna, elle a vingt-huit ans, un diplôme universitaire de littérature et huit ans d’expérience derrière une caisse de supermarché. Un métier peu propice aux échanges, ponctué de gestes automatiques…
    Anna aurait pu se sentir devenir un robot si elle n’avait eu l’idée de raconter son travail, jour après jour.
    Elle vous a vu passer à la caisse. Vous avez été des clients faciles ou des emmerdeurs, riches ou pauvres, complexés de la consommation ou frimeurs. Vous l’avez confondue avec une plante verte ou vous lui avez dit bonjour, vous avez trépigné à l’ouverture du magasin ou avez été l’habitué nonchalant des fermetures. Anna, vous l’avez draguée, méprisée, insultée.
    Il ne se passe rien dans la vie d’une caissière ? Maintenant, prenez votre chariot et suivez Anna jusqu’à sa caisse.

     

    Mon avis :

     Dès les premières pages, le livre était assez captivant, le concept est original et cela nous ouvre les yeux sur une chose qui nous paraissait toute banale avant. Après la lecture de ce livre, on ne verra plus le métier de caissière sous le même œil. Le livre aborde des sujets auxquels ont aurait pas forcément pensé, c'est assez intéressant. 

    Je met un huit sur dix car j'ai adoré mais sans plus, ce n'était pas un roman, plutôt pour pour une sorte d'analyse du métier de caissière, mais très bien faite en tout cas !

    Il y a aussi beaucoup d'humour, tout est bien regroupé, l'auteure nous parle d'absolument tous les détails. Comme si elle fouillait son métier de fond en comble. J'aime vraiment le style de l'auteure, c'est comme si elle s'adressait directement au lecteur. C'est un livre drôle et amusant, pas trop long que je conseille vivement si vous aimez toutes sortes de lectures. Je n'avais jamais lu de livre de ce style, autant dire que j'ai adoré. Je préfère vous laissez découvrir cette histoire par vous-même au lieu de vous en dire trop. Bonne lecture

     

    Gribouillade


    votre commentaire
  • Playlist Février ²⁰¹⁷

    (cliquer sur Playlist Février ²⁰¹⁷  pour accéder a la chanson sur youtube^^)

    Playlist Février ²⁰¹⁷Love - Lana Del Rey

    Playlist Février ²⁰¹⁷  Fire meet Gasoline - Sia

    Playlist Février ²⁰¹⁷ New Americana - Halsey

    Playlist Février ²⁰¹⁷ Helium - Sia

    Playlist Février ²⁰¹⁷ Never Be Like You - Flume ft. Kai

    Playlist Février ²⁰¹⁷ Sippy Cup - Melanie Martinez

    Playlist Février ²⁰¹⁷ We Can Hurt Together - Sia

    Playlist Février ²⁰¹⁷ Dancing With The Devil - Marina Kays

    Playlist Février ²⁰¹⁷ All I Wanna Do - Martin Jensen

    Playlist Février ²⁰¹⁷ Human - Rag'n'Bone Man

     Comme vous pouvez le voir, il y a de tout, vous connaissiez ?


    4 commentaires